Artistique filles et garçons

Discipline d’Elite

Les gymnastes, dès l’âge de 4-5 ans, vont découvrir la discipline par l’apprentissage d’exercices variés à différents engins lesquels sont introduits d’une manière ludique.

Les agrès permettent aux gymnastes dès 5/7 ans de pratiquer des exercices très différents, qui sont introduits d’une manière ludique chez les débutants:

 

  • Le saut (filles et garçons) : cet agrès met en valeur les qualités athlétiques des gymnastes. Après une course d’élan et un appel dans le tremplin, artistique1il/elle réalise une figure en posant les mains sur la table de saut, qui varie de hauteur selon l’âge, maximum 1m25. La réception s’effectue sur un tapis de réception adéquat. L’exécution d’un saut ne dure qu’une fraction de seconde
  • Le sol (filles et garçons) :C’est l’agrès du charme et de la beauté pour les filles qui permet l’expression harmonieuse des qualités acrobatiques et esthétiques des gymnastes, lesquelles évoluent en musique sur un plancher spécial nommé praticable. Les garçons allient des parties de force, de maintien, d’équilibre et les acrobaties,
  • Les barres asymétriques (filles) elles sont constituées d’une barre supérieure située à 2m45 du sol et d’une barre inférieure à 1m65. Les gymnastes, selon l’âge, évoluent à une ou deux barres, passant de phases d’appui en phases de suspension par des balancés en alternant changements de barres, grands tours et salto.
  • La poutre (filles) La poutre requiert beaucoup d’équilibre, de souplesse et de concentration. Elle est recouverte de cuir synthétique, mesure 5 m. de long, 10 cm. de large et la hauteur varie selon l’âge, étant au maximum à 1m25. Des tapis adéquats sont placés sous la poutre et à ses extrémités. Les gymnastes y réalisent certaines acrobaties et éléments gymniques ou chorégraphiques comme au sol.
  • Le cheval d’arçons (garçons); c’est l’engin le plus difficile à maitriser. Le gymnaste doit jouer avec les lois de la gravité. C’est l’engin le moins spectaculaire mais aussi celui où la moindre faute est sanctionnée par un arrêt pendant l’exercice ou une chute.
  •  Les anneaux (garçons) : voici l’engin pour les « gros bras ». Le gymnaste exécute un travail de force et d’élan ; l’enchainement des éléments demande une maîtrise absolue et pour y arriver, il faut de nombreuses heures d’entraînement, comme d’ailleurs pour les autres engins.
  • Les barres parallèles (garçons) : les exercices se composent d’éléments en élan ou à l’appui en passant par la suspension et des éléments volants. Cet engin a retrouvé, ces dernières années, une nouvelle jeunesse avec des gymnastes qui présentent des exercices avec grande amplitude.
  • La barre fixe (garçons): de la technique et du courage, il en faut pour exécuter les parties en élan ou en appui, avec rotations et les parties volantes appelées « lâchers de barre » . C’est l’engin apprécié par le public car les exercices sont spectaculaires.

 

Cours de gymnastique artistique :Tous les entraînements ont lieu dans la Salle artistique du Bois-des-Frères (Vernier)Il n’y a pas de cours de gymnastique artistique à Lancy même

Pour tout renseignement, s’adresser à : Chiara Grünenwald  022 796 06 88(répondeur) chiara.grunenwald@agg.ch

Cotisations annuelles selon niveaux.photo._Ph.HutterJPG

M.Stefanutto2013